Développer

Plan de relance économique

nexdev decoration nexdev decoration nexdev hero mask

La Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu et la région du Haut-Richelieu se concertent avec le milieu pour appuyer la relance économique alors que la pandémie plombe plusieurs secteurs d’activités.

L’objectif de la démarche est de déployer un plan concret et ambitieux en matière de relance économique et de résilience durable pour la ville de Saint-Jean-sur-Richelieu et la région du Haut-Richelieu.

Un comité de travail

Le comité d’appui à la relance économique (CARE) de Saint-Jean-sur-Richelieu a vu le jour en juin 2020 dans le contexte de la pandémie de COVID-19. Il réunit des gens d’affaires des principaux secteurs d’activités de la région en vue de favoriser une reprise économique, rapide et durable, pour le territoire de Saint-Jean-sur-Richelieu et du Haut-Richelieu, en concertation avec le milieu.

Les secteurs clés représentés

Le comité a travaillé activement à l’élaboration d’un plan de relance ciblant 6 secteurs clés de l’économie johannaise et de la région particulièrement fragilisés par la crise, chacun étant représenté par un leader issu de ces secteurs :

Céline Burdet représente le secteur « Immobilier, services et télétravail ». Elle est directrice générale du Groupe de Sociétés Westcliff.

Priorités du secteur

  1. Encourager le développement industriel et commercial par une stratégie plus claire et une mobilisation de l’appareil municipal. Mettre sur pied une communication régulière à la population pour promouvoir l’économie et susciter la mobilisation derrière des cibles claires de développement économique;
  2. Encourager la venue d’espaces de coworking (adaptation de la réglementation, recherche de partenaires, incitations auprès des résidents et entreprises pour l’utilisation de l’espace);
  3. Développer des programmes d’aide pour chacun des créneaux:
    1. Raccourcir les délais de traitement des dossiers;
    2. Susciter des rencontres périodiques entre le conseil municipal et des groupes d’affaires (formule et cadre à définir);
    3. Revoir la capacité du réseau d’aqueduc et d’égout pour faciliter son utilisation comme outil de développement économique.

Martin Massé représente le secteur « Infrastructures et milieux de vie ». Il est président du comité d’appui à la relance économique (CARE).

Priorités du secteur

  1. Promouvoir et faire rayonner Saint-Jean-sur-Richelieu et le Haut-Richelieu;
  2. Favoriser l’art de vivre sa ville; favoriser le développement des infrastructures, attraits et services touristiques (rivière, piste cyclable, etc.);
  3. Valoriser la découverte du patrimoine naturel et culturel;
  4. Soutenir la vitalité des principales artères commerciales et des pôles de développement tertiaire de la ville;
  5. Arrimer les projets de construction /rénovation et les priorités de développement et maintien des infrastructures;
  6. Développer l’aéroport;
  7. Déterminer les zones à requalifier en immobilier résidentiel, commercial et industriel.

Audrey Bogemans représente le secteur « Agriculture ». Elle est présidente de la Ferme Bogemans.

Priorités du secteur

  1. Assurer un soutien dédié à la main-d’œuvre (filet de protection sociale des employés québécois, TET, employés spécialisés, etc.). Localement, on peut assurer une direction locale pour faire le pont entre les producteurs et les divers bassins de main-d’œuvre;
  2. Mettre à jour du PDZA et suivi du plan plus rigoureux;
  3. Relancer les investissements, en particulier pour les projets technologiques (mécanisation et informatisation) – à condition d’avoir un programme d’accès dédié à la main-d’œuvre spécialisée et à l’Internet haute vitesse; localement, la même direction peut assurer un service de veille sur les investissements disponibles;
  4. Faire un répertoire Web simple et publicisé pour favoriser les escapades gastronomiques;
  5. Assurer une place de choix pour les artisans locaux dans les grands événements locaux (Montgolfières, la boom de l’été, le gala de la CCIHR, etc.);
  6. Assurer l’accès aux marchés et programmes d’aide adaptés au secteur, dotés d’un budget comparable au soutien versé par les pays concurrents. Localement, on peut consolider l’aide à Fruigumes et Alternative Aliment-Terre;
  7. Favoriser l’intensification des échanges entre les agriculteurs et la population de la MRC, entre autres par les circuits courts.
  8. Soutenir des érablières et des cabanes à sucre.

Véronique Tougas représente le secteur « Industrie ». Elle est présidente du Groupe Cambli.

Priorités du secteur

  1. Produire un inventaire des produits locaux qui pourraient remplacer les produits achetés ailleurs qui favorise un écosystème régional;
  2. Assurer une commercialisation des innovations locales et une préservation des expertises professionnelles locales en subventionnant les salaires plutôt que les individus;
  3. Articuler une initiative de communication pour vanter les bienfaits de l’investissement dans l’industriel auprès de la population – en particulier pour le secteur sécurité défense;
  4. Assurer des échanges réguliers pour le monitoring du projet de loi 66 pour les entreprises du Haut-Richelieu, en travaillant avec les autres régions, qui en même temps, assurerait le plaidoyer du milieu du Haut-Richelieu concernant l’enjeu des chaînes d’approvisionnement devant suivre l’achat local (augmenter le contenu québécois, surtout pour les contrats publics – revoir le processus d’octroi de ces contrats – aligner le protectionnisme sur celui des États-Unis, etc.).

Éric Boivin représente le secteur « Tourisme et événementiel ». Il est directeur exécutif de la Corporation de l’International de montgolfières de Saint-Jean-sur-Richelieu.

Priorités du secteur

  1. Définir l’image de marque et améliorer le positionnement touristique du Haut-Richelieu (Destination Saint-Jean) en concertation avec les organismes;
  2. Proposer de nouveaux concepts de produits d’appel (4 saisons) de calibre national et attirer de nouveaux investissements;
  3. Enrichir l’offre touristique existante en stimulant le développement, le maillage, la commercialisation le développement de circuits et de forfaits de façon à prolonger les séjours;
  4. Promouvoir l’offre tant aux citoyens qu’aux visiteurs et s’assurer que les citoyens connaissent leur région et deviennent des ambassadeurs;

Mario Héroux représente le secteur « Commerces et restauration ». Il est président et propriétaire de Sports Experts, et président de la Chambre de commerce et de l’industrie du Haut-Richelieu (CCIHR).

Priorités du secteur

  1. Encourager le développement commercial par une stratégie plus claire, mettre sur pied une communication régulière à la population pour promouvoir l’économie et susciter la mobilisation derrière des cibles claires de développement économique;
  2. Développer l’attractivités des zones commerciales (zone d’ambiance distinctive, image commune à l’échelle de la Ville, etc.);
  3. Développer l’achat local (encourager la pérennité du site transactionnel local);
  4. Accélérer le calendrier de revitalisation du Vieux Saint-Jean (rue Richelieu/place publique – promenade riveraine:
    1. Raccourcir les délais de traitement des dossiers et revoir les règlements;
    2. Susciter des rencontres périodiques entre le conseil municipal et des groupes de propriétaires et gestionnaires de commerces (formule et cadre à définir);
    3. Développer une mise en marché commune pour favoriser la relance des restos (boîte à lunch, activités); proposer une carte interactive des restaurants;
    4. Proposer des programmes de certificats-cadeaux, de passeports, de concours en lien avec la campagne d’achat local.

Une relance issue du milieu pour le milieu!

Unis depuis les tous débuts de cette crise sans précédent, la Ville et ses partenaires ont oeuvré en étroite collaboration pour soutenir et outiller les entrepreneurs touchés par la pandémie. Ces initiatives et celles à venir témoignent de l’implication et de la concertation de toutes les parties à maintenir une économie en santé et à préserver la qualité de vie de la collectivité.

Lors de sa création, le CARE avait pour mission :

  • d’élaborer un plan de relance par secteur d’activités, incluant l’identification des enjeux et des solutions envisagées pour stimuler l’activité économique
  • produire un plan d’action triennal regroupant tous les secteurs économiques

Au terme de ce mandat, un comité multisectoriel sera mis sur pied en vue de coordonner le plan d’action et d’assurer le suivi des actions prévues à ce dernier.

Au cours de l’été 2020, les porte-paroles ont procédé à une réflexion stratégique avec des acteurs de leur secteur respectif afin de bien cerner les forces et les faiblesses de ce secteur ainsi que les menaces et les opportunités que la pandémie a fait naître.

Ces travaux ont été menés en vue de présenter un plan d’action triennal identifiant les enjeux et les solutions envisagées pour stimuler l’activité économique, y compris les priorités pour soutenir une relance post-pandémie.

Le plan d'action triennal

Le plan d’action triennal propose huit grandes actions transversales :

  1. Lancer une zone d’innovation en matière de sécurité publique et civile dans le Haut-Richelieu.
  2. Assurer le développement durable de l’aéroport de Saint-Jean-sur-Richelieu.
  3. Promouvoir l’offre touristique exceptionnelle de la région et l’achat local auprès de nos artisans, de nos restaurateurs et de nos commerçants.
  4. Accélérer le développement de zones d’ambiance qui mettent en valeur le patrimoine, la culture et les attraits de notre région.
  5. Mettre à jour le plan de développement de la zone agricole.
  6. S’assurer que les décisions d’investissements en infrastructure soient d’abord prises en fonction de leur capacité à accélérer le développement économique et à améliorer notre qualité de vie.
  7. Simplifier et accélérer l’analyse et le traitement des dossiers économiques.
  8. Travailler avec les gouvernements pour s’assurer d’un accès optimal aux marchés et pour bénéficier des programmes de soutien et des leviers financiers.

Consultez l’intégralité du plan d’action triennal

Comité CARÉ

Le comité d’appui à la relance économique de Saint-Jean-sur-Richelieu et du Haut-Richelieu (CARÉ) remercie chaleureusement les représentants et participants des différents secteurs d’activités pour leur implication qui a mené à l’élaboration d’un plan d’action dynamique.

COVID-19 / INFORMATIONS AUX ENTREPRENEURS

Nous suivons avec attention l’évolution rapide de la situation concernant le Coronavirus.

Plusieurs ressources pour votre relance économique sont disponibles pour vous et votre entreprise.

Consultez notre page info / covid-19