Investir

Environnement d’affaires

nexdev decoration nexdev decoration nexdev hero mask

Avantages concurrentiels du Haut-Richelieu

De par sa localisation privilégiée, ses habitants et ses installations telles que la base militaire et le Cégep de Saint-Jean-sur-Richelieu, le Haut-Richelieu est une MRC d’envergure offrant plusieurs avantages concurrentiels.

Le Haut-Richelieu en chiffres

  • 224 entreprises manufacturières
  • 8741 emplois manufacturiers
  • 118, 7 M $ d’investissements
  • 65 % des entreprises du HR exportent
  • 5 parcs industriels
  • 1 parc aéroportuaire et technologique
  • 1 aéroport régional
  • 3 compagnies canadiennes de chemin de fer desservent la ville (CN, CFCP et CMQ)
  • 2 centres de formation professionnelle
  • 1 CÉGEP
  • 1 collège et université militaire
  • 1 Incubateur
  • 4 expertises régionales

Source: Rapport annuel 2018 – CEHR

Localisation stratégique

  1. Ceinturée d’un vaste réseau autoroutier(10, 15, 20, 30, 35).
  2. Liens ferroviaires directs avec l’ensemble du continent nord-américain.
  3. Proximité des ports de Montréal et de Contrecoeur.
  4. Proximité des aéroports de Montréal, Plattsburgh et Burlington, ainsi que de l’aéroport régional de Saint-Jean-sur-Richelieu.

La région du Haut-Richelieu est située à moins de 40 kilomètres de Montréal et de sa banlieue, qui totalise près de 4 millions d’habitants et présente la plus forte concentration industrielle du Québec. Elle est aussi accolée à la frontière américaine, ce qui ouvre les portes de l’est du Canada et des États-Unis aux investisseurs de la région. Dans un rayon de 1000 kilomètres, il est possible de rejoindre 115 millions de consommateurs repartis dans les grandes cités nord-américaines telles que la ville de Québec, Ottawa, Toronto, Boston, New York, Washington, Chicago et Détroit. On dénombre une population de 119 311 habitants dans le Haut-Richelieu sur un territoire 932 km². La ville centre, Saint-Jean-sur-Richelieu, est la 11e ville en importance au Québec et la 58e au Canada, avec ses 96 371 habitants. Les 13 municipalités périurbaines, qui représentent 90 % du territoire, ont une vocation principalement agricole et comptent en moyenne 1 765 habitants par municipalité. Le total estimé de la population périurbaine se chiffre à 22 940 habitants, ce qui représente 19 % de la population totale du Haut-Richelieu. »

Le transport routier

  • L’autoroute 10, qui relie Montréal à Sherbrooke;
  • L’autoroute 35, qui conduit à Saint-Jean-sur-Richelieu, se veut un prolongement des autoroutes américaines 89 et 91 qui permettent d’atteindre la ville de Boston. L’autoroute 35 reste par ailleurs à compléter sur moins de 15 km. L’annonce du parachèvement a été faite et permettra de faire de l’axe Montréal-Boston, un réel corridor commercial;
  • Lien direct avec les États-Unis par les routes 133, 221, 223 et 104, permettant un rabattement sur l’autoroute 15;
  • En dehors des zones de congestion.

Le transport maritime

  • Voie fluviale du Richelieu avec quinze marinas dans notre région, dont la plus importante au Québec;
  • Proximité du Port de Montréal (40 km);
  • Proximité du Port de Sorel et du terminal de Contrecoeur (100 km).

Le transport aérien

  • Aéroport régional de Saint-Jean-sur-Richelieu;
  • Aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal (62 km);
  • Aéroport international de Plattsburg (91 km);
  • Aéroport international de Burlington (117 km).

Le transport ferroviaire

  • Lien avec le réseau ferroviaire américain;
  • Accès à trois compagnies de chemin de fer : CN, CFCP et CMQ.

Répartition des emplois par secteur d’activités

  • 8741 emplois manufacturiers en 2018 (une augmentation de 292 emplois par rapport à 2017)
  • Main d’œuvre qualifiée, stable et compétitive
  • 224 entreprises manufacturières dont 26 comptent plus de 100 employés
  • 57 % des entreprises ont plus de 75% d’employés qui proviennent du Haut-Richelieu, les autres proviennent majoritairement de la Montérégie
  • Milieu dynamique à forte capacité entrepreneuriale favorisant l’émergence de nouveaux projets et de nouvelles entreprises
  • Facilité d’approvisionnement et de sous-traitance dues au bassin de manufacturiers et fournisseurs sur le territoire et à proximité
  • Grande variété de qualifications techniques et de compétences de base
  • Accessibilité à des compétences de haut niveau
Le Grand Montréal est le 13e plus grand bassin d’emplois en Amérique du Nord et détient la 4e plus importante hausse du taux de diplomation universitaire en Amérique du Nord depuis 2011

Pour plus d’information sur le marché du travail :

Visitez le site d’Emploi Québec

Le contexte économique québécois est actuellement favorable et le Haut-Richelieu n’en fait pas exception. Les entreprises s’arrachent les candidats de choix et doivent offrir des incitatifs intéressants pour convaincre les travailleurs de choisir leur entreprise. La grande majorité de nos entreprises offrent des avantages sociaux à leurs employés en complément au salaire. Il n’est pas nécessaire de voyager très loin pour avoir accès à des emplois de qualité munis d’une gamme d’avantages sociaux. Assurances collectives, régimes de retraite, REER, vacances, congés maladie, etc. ne sont que quelques exemples.

Plus d’information

Hydro-Québec s’engage, à titre de partenaire aux entreprises, à leur offrir fiabilité et performance énergétique. Lorsqu’une nouvelle entreprise cherche à s’implanter dans le Haut-Richelieu, l’équipe d’Hydro-Québec doit en être avertie le plus rapidement possible. L’objectif est de permettre d’adapter les capacités du réseau local en fonction des besoins de l’entreprise.

Visitez le site d’Hydro-Québec

Plus de 97% de l’énergie produite au Québec, qui provient en quasi-totalité de source hydraulique, est renouvelable. Cette énergie propre et peu coûteuse est une caractéristique distinctive du Québec qui lui confère un avantage indéniable sur le marché nord-américain.

  • Les émissions de GES de l’hydroélectricité québécoise, semblables à celles de l’énergie éolienne, sont 70 fois moins élevées que celles du charbon.
  • Le coût de l’électricité au Québec est, en moyenne, 49% moins élevé que dans les pays du G7 et 36% moins élevé qu’aux États-Unis.
  • Le gaz naturel vient compléter la production d’électricité. Il est grandement utilisé dans le secteur industriel.

Sources: Investissement Québec

La région du Haut-Richelieu est très bien desservie en matière de télécommunications. Le territoire en entier est couvert afin de permettre aux entreprises et aux citoyens de communiquer et rester connectés en tout temps. En plus des deux principaux joueurs au Québec, soit Vidéotron et Bell, l’entreprise IHR Télécom propose des services de télécommunications tels qu’Internet, la télévision et la téléphonie par fibre optique. C’est plus de 1400 clients couverts depuis leur ouverture en 2008.

Visitez le site d’IHR Télécom

Les entreprises manufacturières désirant s’établir dans la région pourront compter sur quatre zones industrielles d’envergure. Les deux principaux en terme d’espaces disponibles sont sont la zone industrielle de Saint-Luc et le parc industriel d’Iberville. Quelques terrains appartenant à la ville y sont d’ailleurs disponibles à des prix très intéressants. Les parcs industriels de Lacolle et de Saint-Alexandre sont quant à eux très près des frontières américaines et offrent aussi des terrains disponibles. Afin de consulter l’offre actuelle de terrains ou de locaux industriels disponibles, visitez notre section à cet effet.

Carte interactive

Selon le rapport 2017-2018 du Forum économique mondial sur la compétitivité, le système bancaire canadien se classe deuxième au monde. C’est aussi le plus solide parmi les pays du G7, notamment grâce à la présence de plusieurs banques parmi les plus fiables du monde. Sans compter qu’il est encadré par une infrastructure de réglementation, de surveillance et d’indemnisation qui assure la stabilité, la croissance et la compétitivité des institutions financières québécoises.